ATTENTION EMPRUNTER DE L'ARGENT COÛTE AUSSI DE L'ARGENT

* EXEMPLE REPRÉSENTATIF : pour un prêt à tempérament de 23.000,00 EUR avec une durée de 84 mois, le TAEG (taux annuel effectif global) est de 9,99%, le taux débiteur annuel FIXE de 9,99%, la mensualité de 376,61 EUR et le montant total à rembourser de 31.635,24 EUR.
* EXEMPLE REPRÉSENTATIF : pour un prêt à tempérament de 30.000,00 EUR avec une durée de 84 mois, le TAEG (taux annuel effectif global) est de 2,75%, le taux débiteur annuel FIXE de 2,75%, la mensualité de 382,56 EUR et le montant total à rembourser de 32.975,04 EUR.
* EXEMPLE REPRÉSENTATIF : pour un prêt à tempérament de 16.000,00 EUR avec une durée de 60 mois, le TAEG (taux annuel effectif global) est de 4,39%, le taux débiteur annuel FIXE de 4,39%, la mensualité de 296,86 EUR et le montant total à rembourser de 17.811,60 EUR.
Exemple représentatif : pour un prêt à tempérament véhicule neuf ou d’occasion de moins de 3 ans de 10.001,00 EUR avec une durée de 60 mois, le taux annuel effectif global (TAEG) est de 2,99%, le taux débiteur annuel fixe de 2,99%, la mensualité de 179,48 EUR et le montant total à rembourser de 10.768,80 EUR. Sous réserve de modifications et/ou d’erreurs techniques.
*TAEG = taux annuel effectif global = taux d'intérêt débiteur fixe.

Taux de 2,99%. Exemple représentatif : pour un prêt vélo électrique de 3.000,00 EUR avec une durée de 30 mois, le taux annuel effectif global (TAEG) est de 2,99%, le taux débiteur annuel fixe de 2,99%, la mensualité de 103,85 EUR et le montant total à rembourser de 3.115,50 EUR.
Taux applicables au 06/06/2019 à titre indicatif. Sous réserve de modifications et/ou d’erreurs techniques.

Conditions : devis signé / facture. Calcul purement indicatif et non contraignant.
* EXEMPLE REPRÉSENTATIF : pour un prêt à tempérament de 50.000,00 EUR avec une durée de 120 mois, le TAEG (taux annuel effectif global) est de 3,49%, le taux débiteur annuel FIXE de 3,49%, la mensualité de 376,61 EUR et le montant total à rembourser de 31.635,24 EUR.

Nature du prêt : Crédit Hypothécaire - Montant total du prêt : 140.000€ - Montant des mensualités : 745,69€ - TAUX ANNUEL EFFECTIF GLOBAL : 3,51% - Taux débiteur FIXE : 2,59% - Durée du prêt : 240 mois - Assurance solde restant dû : 243.93€/an - Assurance incendie : 289,06€ /an - Frais de dossier : 400€ - Frais d'expertise : 200€ - Frais d'hypothèque : 3498,00€ - Montant total tous frais compris : 192.015,89€.

Assurance solde restant dû payable annuellement sur 2/3 de la durée du crédit. Cette prime est indicative pour 100% de couverture pour une durée de 35 ans non fumeur - Assurance incendie : 289,06€ payable annuellement pendant toute la durée du crédit à la compagnie d'assurance de votre choix. Cette prime est indicative pour un bien standard, 2 façades, 8 pièces.

Uniquement à titre indicatif et sous réserve d'erreurs techniques.

VOUS ÊTES LOCATAIRE ET VOTRE PROPRIÉTAIRE VEUT VENDRE ? QUELLE CONSÉQUENCE POUR VOUS ?

By: web@justlikeu.be

Si vous êtes locataire et que votre bailleur veut vendre le bien dans lequel vous vivez, quelles sont les garanties que le nouveau propriétaire ne vous expulse pas ?

Tour d’abord pas de panique, vous pouvez toujours faire une offre d’achat en priorité.

Il est probable que votre contrat de bail mentionne « un droit de préemption ou droit de préférence » ce qui vous donne un avantage.

Mais si l’offre ne convient pas à votre bailleur, il peut toujours l’annoncer et le faire visiter.

Pour l’annoncer il peut s’adresser à une agence immobilière ou le faire seul au moyen de pancartes apposées sur les fenêtres et/ou d’autres moyens publicitaires, cependant il n’est pas question de faire visiter le bien sans votre consentement. Vous pouvez discuter des jours de visites ainsi que des horaires avant la mise en vente.

Par contre, vous n’êtes pas en droit de refuser les visites, car une décision du juge de paix, pourrait vous contraindre à faire visiter le bien.

Si le bien est vendu à un nouveau propriétaire bailleur, celui-ci devra respecter le contrat de bail existant avant de mettre fin à la location.

Ce qui signifie que si le bail est de 9 ans, il doit vous donner un préavis de 6 mois, alors que si le bail a une durée de 3 ans, un préavis de 3 mois suffira.

En ce qui concerne les baux non enregistrés, le délai de résiliation diffère selon que vous occupez le bien depuis moins de 6 mois ou plus de 6 mois. Dans le premier cas, le propriétaire pourra mettre fin au bail dès qu’il aura signé l’acte d’achat chez le notaire et ce sans préavis ni indemnités, alors que si vous occupez le bien depuis plus de 6 mois, le préavis sera de 3 mois si le bien se trouve en région wallonne et qu’il souhaite l’occuper personnellement.

Quoiqu’il en soit, l’enregistrement du bail reste la meilleure protection !

Related post